Le pain en France

Ce n’est pas un hasard si le pain est l’un des symboles de la France. Avec plus de 35.000 boulangeries sur le territoire, le cliché du Français avec sa baguette sous le bras a encore de beaux jours devant lui.

Les Français et le pain, une histoire de culture

Il n’est pas nécessaire d’aller chercher des références folkloriques ou religieuses pour comprendre l’origine de cette image d’Épinal. En effet, la France est l’un des principaux pays producteurs de blé.

Producteur de blé

De fait, chaque terroir a produit, au fil des siècles, une grande variété de formes et de recettes. Cette histoire se retrouve directement inscrite dans les différents types de pains en France.

Un pain que l’on retrouve sous toutes les formes en boulangerie : baguette, pain de campagne, complet, au levain, sans oublier les brioches.

La consommation du pain en France

Aliment de base de la culture française, le pain est présent sur la table à tous les repas malgré une baisse constante de sa consommation. Le matin au petit-déjeuner, le midi et le soir, sans oublier le goûter des enfants.

Au même titre que le vin ou le fromage, c’est un aliment qui peut tenir à la fois du produit de base et du produit d’exception. Pour cette raison, le meilleur et le pire se côtoient dans le commerce.

En effet, en termes gustatifs, il n’y a pas grand chose en commun entre une baguette standard de supermarché et la baguette de tradition d’un artisan boulanger.

Une culture vivante

Si l’on en croit les sondages, rares seraient les Français à ne jamais manger de pain (moins de 4% de la population). Ce qui me fait dire qu’il existe une vraie culture vivante du pain en France. Une culture qui dépasse la tradition, l’histoire et le symbole.

Pour preuve, il s’agit de l’un des tous premiers aliments solides que l’on donne aux bébés. Aller chercher le pain est aussi l’une des premières responsabilités que l’on confie aux enfants. C’est aussi le croûton de pain que l’on chipe ou le sandwich que l’on partage lors d’un pique-nique.

Bref, en France, difficile de faire un repas sans avoir du pain à porté de main. En conséquence, il n’y a rien d’étonnant à ce que les machines à pain, ces appareils permettant de faire un pain à la maison de A à Z, aient rencontrés un tel succès.

Le pain dans la gastronomie

En terme de gastronomie, le pain évoque davantage le terroir que les grands restaurants. D’ailleurs, les grands chefs ne gagnent pas leurs étoiles sur la qualité de leur pain.

Mise à part quelques exceptions, les chefs étoilés ne font pas leur pain. Comme bon nombre de restaurateurs, ils font appel à de très bons boulangers.

Pour rester dans le domaine de la restauration, j’aimerais tout de même évoquer les snacks (casse-croûte en français) dont les cartes regorgent de recettes à base de pains. Citons le traditionnel sandwich comme le jambon-beurre. Mais aussi les burgers, les américains, kebabs, paninis, croque-monsieurs ou pan-bagnats.

Laisser un commentaire