Les machines à pain Panasonic

Panasonic est l’un des constructeurs les plus connus de machines à pain. Plusieurs raisons expliquent cette renommée :

  • Ce fabricant est l’inventeur du concept de machine à pain et des principales innovations dans le domaine des robots boulangers.
  • Panasonic n’a jamais cessé de développer des fonctionnalités d’automatisation pour faciliter le plus possible la fabrication du pain à la maison. La preuve avec la dernière gamme Croustina qui assure la meilleure cuisson de la croûte avec un contrôle intelligent de la température de la cuve.

panasonic machine à pain

Les caractéristiques des machines Panasonic

1 – Le distributeur d’ingrédients

Cette fonction est devenue un standard dans le haut de gamme. Elle permet d’automatiser la préparation en programmant la distribution de la levure dans le cadre d’un départ différé.

panasonic distributeur ingrédients

Panasonic a poussé l’idée encore plus loin en proposant deux compartiments :

  • Un premier compartiment pour la levure,
  • et un second pour ajouter des aliments supplémentaires comme des graines ou des fruits secs.

Chacun de ces ingrédients est ajouté à la préparation au bon moment. De cette façon, la cuisson du pain devient 100% automatique.

2 – Le capteur de température

Les modèles de la gamme Croustina sont équipés d’un capteur de température qui ajuste la température au plus juste, en fonction de la température de la pièce et de celle de la cuve, pour faire lever la pâte et la cuire dans les meilleurs conditions.

panasonic capteur de température

3 – Une qualité qui ne s’est jamais démenti.

Panasonic a la sens du détail et des finitions, avec des tableaux de bord fonctionnels et un design particulier, plutôt compact et en hauteur.

Quelques exemples de modèles actuellement en vente sur les sites marchands :

Panasonic, une marque à l’origine de la première machine à pain

Deux entreprises japonaises revendiquent la paternité de la première machine à pain. Selon toute vraisemblance, la société Matsushita Electric (devenue entretemps Panasonic) aurait créé le concept en 1986.

Et ce serait Funai, un autre équipementier japonais, qui aurait commercialisé le premier robot boulanger en Asie et aux USA : la FAB-100-1.

Bread_Maker

Crédit MASA – Wikipedia

Dès cette époque, le concept était posé :

  • Un robot électroménager équipé d’une cuve de pétrissage et de cuisson.
  • Le tout équipé d’un tableau de commande digital.

Le Japon, premier marché des machines à pain

Une raison explique pourquoi les machines à pain ont vues le jour au Japon dans les années 80.

Les japonais n’étaient pas équipé de grands fours comme en Europe et une partie de leur cuisine est basée sur des préparations à base de farine. Les spécificités culinaires du Japon réclamaient un appareil spécial. En plus des pains, brioches et pâtes, les japonais cuisinent des pains au melon ou aux haricots rouges, mais aussi du pain vapeur ou des pains à la farine de riz. Autant de recettes facilement préparées dans une cuve de cuissons. Ainsi, le pain n’est qu’un aliment parmi d’autres que l’on peut cuisiner avec un robot boulanger.

Après le Japon, ces appareils ont rapidement trouvée leur place dans les foyers anglo-saxons (USA, Royaume-Uni et Australie).

L’Europe, un marché plus traditionnel

Le développement des machines à pain fut plus compliqué en Europe.

Pour cause, la forme du pain en cube ne correspondait pas avec l’idée que l’on pouvait se faire d’un pain en France. Les consommateurs européens, plus traditionaliste quant à la forme du pain, étaient également plus attaché à l’achat en boulangerie. Il faudra attendre 2005 pour que la France connaisse un véritable « boom » des ventes.

Pourquoi Panasonic ?

En plus d’en avoir été l’inventeur, Panasonic n’a eu de cesse de perfectionner le concept et d’inventer de nouvelles fonctions. Ce qui fait de Panasonic l’une des meilleures marques de machines à pain.

Laisser un commentaire